La consommation mondiale d’énergie dans le secteur des transports routiers s’élève en 2021 à un peu plus de 2,1 Milliards de tonnes équivalant pétrole (Gtep).

Par rapport à 2020, la consommation a progressé de 7 % pour atteindre un niveau qui reste inférieur de 4 % au niveau pré-Covid-2019. La part des carburants alternatifs à l’essence et au gazole pétroliers (biocarburants, GPL, GNV, électricité) augmente quant à elle de plus de 6 % par rapport à 2020 et de 2 % par rapport à 2019. Elle représente ainsi en 2021 8,8 % des carburants consommés, soit près de 185 Millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep). Parmi ces alternatives, les biocarburants représentent 91 Mtep, soit une part de marché de 49,3 % de ces alternatifs et 4,3 % de l’ensemble des carburants consommés. Après avoir chuté de plus de 7% entre 2019 et 2020, la consommation de biocarburants rebondit de 3,7 % sans atteindre néanmoins son niveau record de 2019.

En 2021, la France a incorporé un total de 4,5 millions de m3 (ou 3,16 Mtep) de biocarburants liquides dans les carburants distribués sur le territoire national, soit une hausse de 8 % par rapport à 2020.

En Europe, la consommation de biométhane carburant progresse également. En France, elle concerne surtout l’alimentation de flotte de bus et autres véhicules lourds.

Consulter le tableau de bord des biocarburants en 2022

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF