Le début d’année a sonné les fins des aides à la pompe pour les professionnels du transport. Ils espèrent que les négociations en cours aboutiront rapidement à des mesures de soutien, rappelant que « sans transport, pas d’économie ». Chaque année, les routiers transportent en effet 27,63 tonnes de marchandises… par Français!

Vous n’avez pu que vous en rendre compte: depuis le 1er janvier, s’en est fini des aides à la pompe et le prix de certains carburants frise de nouveau les deux euros par litre. Côté particuliers, une indemnité de cent euros reste tout de même possible pour les travailleurs les plus modestes. Côté professionnels en revanche, pas de dispositif de remplacement. En tout cas pour le moment.

Ce qu’attendent les professionnels c’est « des mesures de soutien décorrélées de la question du gasoil » – Jean-Marc Montagnac, secrétaire général de l’OTRE PACA

« On ne veut pas crier au loup », commence Jean-Marc Montagnac, secrétaire général de l’Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) Paca, le syndicat des transporteurs basé à La Farlède. Les organisations professionnelles sont en effet en cours de négociation avec le gouvernement. Mais en attendant que celles-ci aboutissent, peut-être mi-janvier, l’inquiétude demeure. Au point de craindre des défaillances d’entreprises d’ici à septembre 2023.

Lire l’article de Var Matin

Consulter le site Var Matin

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF