Comptes des transports de la nation 2017

 

Le transport terrestre de marchandises

Il a enregistré un bond de 6 % en 2017, c’est ce qu’indique le dernier rapport annuel de la Commission des comptes des transports de la Nation, mis en ligne fin août. Une hausse due essentiellement à l’accroissement du transport routier sous pavillon français (+ 7,1 %) et étranger (+ 5,6 %).

La circulation des poids lourds sur les autoroutes concédées a progressé de 1,9 %. Après une forte baisse en 2016, le fret ferroviaire est reparti à la hausse (+ 2,7 %), « entraîné par un transport international, y compris transit, qui repart à la hausse ». Le fluvial poursuit son recul (– 1,8%), tandis que le maritime rebondit (+ 7,2 % en entrée, + 3,5 % en sortie).

 

Le transport de passagers

le train progresse, l’autocar recule. Selon le rapport de la Commission des comptes des transports, le transport collectif a crû de 3,4 % en 2017, « à un rythme près de quatre fois plus rapide que sa moyenne annuelle depuis 2012 ».
Même chose pour le ferroviaire (+ 6,5 %), pour tous les types de lignes (TGV, TER, TET). En revanche, la fréquentation des autocars interurbains a reculé pour la première fois depuis 2009 (– 2,5%), malgré l’essor des cars Macron (+ 7,1 %), en raison du recul du transport occasionnel en autocars étrangers (– 8,2%).

 

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF