« Quand un camion roule, c’est pour répondre à un besoin. Le transport routier est plus rapide, plus agile et plus adaptable que le ferroviaire et on n’y changera rien en le taxant », réagit Caroline Augé, Secrétaire générale de l’OTRE des Pays de l’Adour.

« Qu’on dise la vérité : ce n’est pas une mesure pour faciliter le report modal vers le train, c’est une taxe pour remplir les caisses. »

Lire l’article

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF