L’Union routière de France (URF) organise ce débat avec des experts qui confronteront leurs analyses en visioconférence, le 15 septembre 2022 à 11h.

– Thierry Métais, Président du Conseil d’administration de l’Ecole des Arts et Métiers

– Henri Paccalin, Président de Mercedes-Benz Trucks France

– Mathieu Soulas, Senior VP Strategy & Supply de TotalEnergies Marketing & Services

– Louis-Carl Vignon, Président de Ford France

Le débat sera animé par Stéphane Levesque, Directeur de l’URF.

Après le vote du 8 juin 2022 du Parlement européen, les ministres de l’environnement de l’UE se sont accordés le 29 juin sur la réduction des émissions de CO2 des voitures neuves de 100 % en 2035, ce qui reviendrait à interdire les moteurs thermiques. Ils ont toutefois accepté de reconsidérer la question des hybrides rechargeables et des carburants de synthèse en 2026 au regard des évolutions technologiques.

En 2020, 99% du parc français de voitures particulières (38 millions) et de véhicules utilitaires légers (6 millions) était équipés de motorisations thermiques. L’âge moyen de ce parc était de 10,2 ans.

Avec ce nouveau cadre réglementaire, l’URF souhaite évoquer les scénarios technologiques et énergétiques possibles. Dans cette transition énergétique, les véhicules thermiques ou hybrides peuvent apporter une contribution positive à l’aide de carburants liquides bas carbone ou enrichi en hydrogène.

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF