Au cours de l’année 2022, les risques exogènes se sont matérialisés et la croissance de l’économie mondiale enregistre un ralentissement. Attendue à +3,2 % en 2022, elle bénéficie encore des effets de la reprise post-crise covid. Le ralentissement provient essentiellement des difficultés de l’offre à satisfaire une demande qui commence seulement à ralentir.

L’inflation grandissante réduit le revenu réel des ménages et pèse sur les perspectives 2023, entretenant un risque de récession dans de nombreux pays.

Le TRM et le TRV subissent les hausses de prix des carburants, par exemple +52 % en tendance annuelle pour le gazole TRM. L’ensemble de leurs autres coûts connait également une inflation importante, proche des +6 %. 

Consulter l’étude du CNR

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF