Parution d’un Arrêté adaptant la composition des jurys et l’organisation des périodes de formation effectuées en entreprise pour les titres professionnels du ministère chargé de l’emploi.

Adaptation de la composition des jurys :

Au cours d’une session titre, d’une session CCP ou d’une session CCS, le candidat est évalué par un jury composé d’au moins deux membres habilités.
Peuvent être habilitées les personnes :
– Soit justifiant d’une expérience d’au moins deux ans dans l’un ou plusieurs des types d’emplois visés par le référentiel d’emploi, d’activités et de compétences du titre professionnel et n’ayant pas quitté ce ces types d’emplois depuis plus de cinq ans ;

– Soit justifiant d’une expérience d’au moins deux ans dans une fonction d’encadrement ou de supervision direct de personnes exerçant l’un ou plusieurs des types d’emplois visés par le référentiel d’emploi, d’activités et de compétences du titre professionnel et n’ayant pas quitté cette fonction depuis plus de cinq ans. Ces personnes justifient également d’une expérience d’au moins deux ans dans l’un ou plusieurs de ces types d’emplois ;

– Soit justifiant d’une expérience d’au moins deux ans en tant que formateur sur les compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de l’un ou plusieurs des types d’emplois visés par le référentiel d’emploi, d’activités et de compétences du titre professionnel et n’ayant pas quitté cette activité de formation depuis plus de cinq ans. Ces personnes justifient également d’une expérience d’au moins deux ans dans l’un ou plusieurs de ces types d’emplois.
Le jury comporte au moins un membre habilité au titre du 1°… Lire la suite

Adaptation de l’organisation des périodes de formation effectuées en entreprise

Sous réserve de l’accord du financeur de la formation et nonobstant l’application de durées minimales prévues par une norme internationale, une disposition législative ou un décret, les organismes de formation peuvent réduire ou supprimer les périodes de formation effectuées en entreprise prévues par l’arrêté de spécialité du titre professionnel ou tout autre arrêté ministériel si ces périodes se déroulent pendant l’état d’urgence sanitaire prévu par le décret du 14 octobre 2020 susvisé.

Les justificatifs de l’organisation de la formation doivent être conservés par l’organisme de formation dans le dossier du candidat afin de pouvoir justifier la réduction ou suppression de la période de formation effectuée en entreprise… Lire la suite

Consulter l’arrêté en intégralité

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF