« Transport d’animaux vivants, le mal-aimé », un article du Journal du Poids Lourd auquel l’OTRE Pays de la Loire a largement contribué.

Essentiel puisqu’il constitue un des maillons de la chaîne alimentaire, le transport d’animaux vivants traverse pourtant une période sombre. La profession, régie par de nombreuses contraintes et réglementations, souffre d’un déficit d’image et d’une pénurie de main-d’œuvre. Mais ses acteurs prônent farouchement leur passion pour leur métier et les animaux.

Lire l’article

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF