» Un gazole au plus haut, une inflation galopante et une explosion des coûts, les transporteurs routiers tirent la sonnette d’alarme dans ce contexte plus qu’inquiétant pour leur secteur d’activité« .

Extrait de l’article :

Les transporteurs routiers de marchandises sont très inquiets face à l’inflation des coûts de production qui nuisent à leurs marges : gazole au plus haut, prix du gaz qui explose, inflation du prix de vente du matériel… Elles en appellent aux autorités et aux clients.

L’inflation touche l’ensemble des secteurs économiques, mais elle est très sensible dans le secteur du transport routier de marchandises (TRM), les entreprises engrangeant de faibles marges (entre 1 et 2 %). Chaque augmentation tarifaire peut les mettre en péril.

« Un gazole au plus haut, une inflation galopante et une explosion des coûts, les transporteurs routiers tirent la sonnette d’alarme dans ce contexte plus qu’inquiétant pour leur secteur d’activité, écrit l’Organisation des transporteurs routiers européens (OTRE) de Bretagne, le 20 janvier dans un communiqué. Les entreprises de transport, déjà soumises à des marges très faibles, craignent de les dégrader encore un peu alors que les chargeurs refusent des revalorisations acceptables des prix de transport, au risque de sacrifier de nombreuses entreprises ».

Aides insuffisantes

Certes, les entreprises de transport sont déjà aidées par l’Etat :  « C’est vrai, les transporteurs bénéficient du dispositif d’indexation gazole qui permet la répercussion des variations du prix du carburant, mais cette répercussion est loin d’être automatique », se plaint l’OTRE Bretagne.

Lire la suite de l’article

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF