Manque de conducteurs, transports scolaires et activités touristiques fragilisés dans le TRV. Entretien avec Frédéric Domenge, coordonnateur du conseil des métiers TRV de l’OTRE, au Bulletin des Transports et de la Logistique.

… Cette analyse est partagée par le coordonnateur du conseil des métiers TRV de l’OTRE, Frédéric Domenge: « Sur le mois de décembre 2021, la baisse d’activité oscille entre 40 et 50 % selon les entreprises. Notre sondage réalisé sur la semaine du 3 au 7 janvier 2022 montre que les adhérents affichaient 10 à 20 % d’activité et 90 % d’annulations ». Particulièrement fragilisées, les entreprises qui ont une activité régulière de transport scolaire. « Lorsqu’une entreprise remporte un appel d’offres avec une collectivité locale, la prestation inclut la réutilisation pour le périscolaire, qui est fortement impacté depuis le début de l’année. Les directives du ministère de l’Éducation nationale conseillent aux chefs d’établissement de limiter les sorties. Ce n’est pas interdit mais c’est tout comme ». Quant aux entreprises pratiquant des activités touristiques, elles doivent faire face au remboursement de leurs avoirs clients. Lire la suite de l’article

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF