Vers les RH autonomes ?

 

Les historiens divisent les grandes périodes de l’Histoire de l’humanité et qualifient les séquences de quelques siècles, voire décennies par ce qui caractérise l’époque. Sans remonter si loin, le XVIIIe siècle est celui des Lumières ; la seconde moitié du XIXe celui de la Révolution industrielle quand il n’est pas le siècle du romantisme ; Belle Époque ou Années Folles précèdent, au XXe siècle, la période des Trente Glorieuses

Quel qualificatif ce XXIe siècle recevra-t-il ? Sans se risquer à une hypothèse par trop hasardeuse, gageons que l’expression de Révolution digitale a toutes ses chances !

La digitalisation est le processus ayant pour but de transformer un objet, outil, voire métier, ou process en un code informatique dans le but de le remplacer et de gagner en performance. Cette conversion digitale a débuté dès le commencement du web, et pour ne citer que quelques exemples, on pense notamment au courrier qui a été remplacé par les courriels, les boutiques physiques par des sites marchands en ligne, les salons par des forums web, etc.

La digitalisation est omniprésente. Cette transformation digitale est devenue un processus naturel qui associe l’arrivée d’Internet et de son impact, avec les avancées numériques apparaissant chaque jour.

Y compris dans la gestion de l’humain et même dans le transport routier ! Pour preuve l’expérience récente que mène un grand groupe de transport de 750 conducteurs.

Isolés par la nature de leur travail, soumis au stress et aux nuisances, les conducteurs routiers sont particulièrement vulnérables aux risques psychosociaux. Pour répondre aux situations de mal-être parmi ses salariés, le groupe a décidé d’adopter une solution d’accompagnement psychologique digitale, proposée par une société qui développe une plateforme dédiée aux collaborateurs en entreprise visant à améliorer leur qualité de vie au travail en optimisant la prévention des risques.

Les conducteurs partent souvent toute la semaine, mangent dans leur camion et ne voient pas grand monde. C’est une population à risques, en raison notamment de la solitude dans laquelle ils exercent leur travail. Dans la Newsletter OTRE ILE DE FRANCE du 10 février 2020, il est rappelé que pour l’INRS, les conducteurs routiers cumulent souvent les facteurs de stress : agressions verbales subies chez les clients, absence de marge de manœuvre pour réaliser le travail prescrit (ordre de mission, suivi du chronotachygraphe, respect des horaires de livraison…) Ce stress peut participer à la dégradation de l’état de santé du salarié, favoriser l’apparition de troubles musculo-squelettiques, voire être à l’origine d’accidents de la route

D’où la mise en place d’une solution digitale assurant une prévention 24/24…

Grâce à une plateforme en ligne et à une application, les salariés peuvent répondre à un questionnaire d’auto-diagnostic sur leur propre bien-être. Leur supérieur accepte-t-il toujours leurs demandes de congé ? Peuvent-ils compter sur leurs collègues ? Ont-ils des horaires de travail compatibles avec leur vie privée ? Les indicateurs de bien-être sont ensuite remontés régulièrement, de façon globale et anonyme, auprès des services de ressources humaines. En parallèle, les salariés se voient proposer des fiches conseils, ainsi qu’un suivi par des psychologues. Ces outils dématérialisés permettent à l’entreprise de garder le contact avec leurs salariés, même à distance.

L’outil digital a été testé par les salariés du groupe depuis septembre 2019. « Après trois mois, 23 % des chauffeurs de l’entreprise ont créé un compte et 6 % des utilisateurs ont fait la démarche d’échanger avec un psychologue (…) », affirme le co-fondateur de la plateforme…

L’optimisation de la prévention digitalisée. On y verra incontestablement l’accélération de la technique au service de la gestion RH, au service de l’humain mais… sans intervention directe en amont du contact humain en préventif… même s’il peut déboucher sur l’entretien physique avec un professionnel thérapeute.

On parle depuis longtemps du véhicule autonome apte à rouler, sur route ouverte, sans intervention d’un conducteur. Dans le même sens, peut-on parler en matière de gestion des personnels, de prévention autonome ou de RH autonome ?  Pour les véhicules, nous sommes dans l’application typique du domaine de la robotique mobile dans laquelle de nombreux acteurs sont engagés. Nous en sommes encore loin pour les ressources humaines.

Mais qui sait ? Peut-être La révolution robotique qualifiera-t-elle la période qui suivra celle de la révolution digitale ?

 

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF