Les transporteurs souhaitent qu’une étude présentée par Équilibre des énergies le 15 octobre, évaluant entre 40 000 et 108 000 le nombre de poids lourds qui rouleront à l’hydrogène en 2050, soit versée aux conclusions, explique Jean-Marc Rivéra, délégué général de l’OTRE.

Des mesures sont attendues par les routiers à l’issue des travaux de la task force sur la transition énergétique des camions, qui se poursuivent.

« Ce bonus écologique au GNV en l’état n’est pas adapté. Nous travaillons à plusieurs pistes [pour le faire évoluer] », Jean Baptise Djebbari, ministre des Transports, qui a récemment déclaré que le gaz était un « carburant tampon ».

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF