La fin du 3ème trimestre 2021 est marquée par une situation sanitaire moins incertaine. Ainsi, le dernier pic épidémique mondial, en août 2021, n’a pas enrayé la croissance économique. Les perspectives sur la fin de l’année paraissent solides et l’économie mondiale devrait progresser de +5,7 % sur 2021, et la croissance française se situer au-dessus, à +6,3 %.

La reprise a surpris de nombreux marchés amonts, créant des tensions et des ruptures d’approvisionnement. Les hausses des cours des matières premières, des énergies et des produits intermédiaires génèrent une inflation rapide dans l’ensemble des économies. Ainsi, l’OCDE prévoit des taux d’inflation supérieurs à +3,5 % en 2021 et 2022 pour les pays du G20.

Les secteurs du TRM et du TRV enregistrent des hausses rapides de leurs coûts directs, le seul carburant augmente de +28,2 % sur 12 mois. En plus du carburant, les autres facteurs de coûts connaissent aussi des hausses importantes, le CNR publiera, fin novembre, un bilan complet et proposera un scenario d’évolution de ces coûts pour 2022.

Lire la publication du CNR

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF