Le Comité National Routier a publié les perspectives économiques et coûts du transport routier de marchandises d’octobre 2020.

Résumé du CNR :

« L’incertitude s’installe avec un risque de nouveaux coups de frein pour l’économie provoqués par une épidémie de covid‑19 toujours active.  L’économie subit les conséquences fluctuantes de l’activité de l’épidémie de covid-19. Après une chute brutale au 2e trimestre, pouvant descendre jusqu’à ‑20 % dans certains pays, le 3e trimestre est marqué par un rebond important. Pour l’instant, l’incertitude pèse sur la fin de l’année. Ainsi le PIB mondial devrait connaître une baisse de l’ordre de ‑4,5 % pendant que celui de la France pourrait enregistrer une chute comprise entre ‑9 % et ‑10 % sur l’année 2020.  Les prévisions pour la France en 2021 (Banque de France, PLF, etc.) sont en revanche positives : croissance du PIB entre +7 % et +8 %, inflation limitée entre +0,5 % et +0,9 %, investissements à +15 %, taux d’intérêt stables, pétrole à un niveau bas. Seul indicateur défavorable, le taux de chômage monterait à 11 %. Le retour à un niveau d’avant crise de l’économie française est attendu pour 2022.  Le TRM, fortement affecté, enregistre aussi un rebond, mais sans retour pérenne au niveau de 2019, l’incertitude sur la période de fin d’année pourrait se traduire par des effets dépressifs importants. ».

 

Télécharger le document
En savoir plus sur le CNR

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF