Les missions, les financements et la période transitoire des OPCO

Dans le cadre de la mise en place de l’OPCO Mobilité, en remplacement de l’OPCA transport et services, l’OTRE a été reçue par la gouvernance de cette nouvelle instance afin de défendre les entreprises du transport routier et d’attirer l’attention des dirigeants sur certains points, répartis en deux axe.

 

Organisation OPCO Mobilités

→ la nécessaire transparence en matière décisionnelle et financière,

→ les conseils de métiers, démarrage des travaux, mise en place des engagements financiers et limites entre les conseils,

→ articulation en région des services de proximité qui doivent impérativement être activés en priorité pour accompagner les entreprises,

→ la nécessité « d’entraîner » la branche transport dans les réformes nécessaires à la faveur de la création OPCO Mobilités,

→ la présidence de la commission de moins de 50 salariés,

→ le point sur l’alerte du comité d’entreprise de l’OPCA transport et services.

 

Aspect « métiers » et techniques

→ l’attractivité des métiers « transport » avec la nécessité d’un message unitaire porté par l’OPCO pour éviter la multiplicité des acteurs et donc des financements,

→ l’intérêt affirmé de l’OTRE pour un événement propre à la mobilité afin d mieux promouvoir nos métiers.

→ permettre au transport d’améliorer son investissement dans l’apprentissage pour les métiers de la conduite pour résorber les problèmes de recrutement à travers des travaux en lien avec le ministère du travail, du transport et Pole emploi.

→ travailler à des passerelles inter branche dans l’OPCO.

 

 

D’ici quelques semaines, l’OTRE reviendra vers ses adhérent pour présenter plus précisément l’organisation de l’OPCO Mobilité qui se met actuellement en place.

En attendant, vous pouvez consulter la note technique sur les missions, les financements et la période transitoire des OPCO en cliquant ici

 

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF