Le programme d’Engagement Volontaires pour l’Environnement des acteurs de la chaîne logistique et du transport de voyageurs : EVE

La préservation de l’environnement est une des préoccupations de notre époque. Chaque secteur d’activité est concerné. Le transport routier, de part son outil de travail principal, le véhicule, se trouve être parmi les activités ayant un impact environnemental et une consommation d’énergies, considérable. Il est donc essentiel de travailler dès aujourd’hui à la mise en place de solution favorisant à la fois, la réduction de son impact et un développement en accord avec les impératifs environnementaux.

Ces orientations répondent aux exigences mises en place au niveau européen à travers le septième programme d’action pour l’environnement (PAE) et au niveau national, par le biais de la stratégie nationale bas Carbonne (SNBC). La stratégie mise en œuvre par la France à travers le programme EVE, vise une réduction des émissions du transport de 29% à 2030 et d’au moins 70% à 2050 (base 2013). Pour tenir ces objectifs, les actions ne manquent pas. Parmi celles-ci on retrouve la mise en œuvre de certificats d’économies d’énergies les CEE, les politiques de ZFE (zones à faibles émissions), la taxation des carburants et des véhicules les plus polluants afin d’encourager à l’usage de solutions alternatives plus vertes, etc.

Le transport routier, représente en France, le deuxième secteur le plus consommateur d’énergie après le bâtiment. En 2015, il représentait 34% de la consommation énergétique finale de la France et était le premier secteur émetteur avec 29% des émissions de gaz à effet de serre (GES). Afin de réduire son impact environnemental et répondre aux exigences nationales et européennes, la profession doit poursuivre ses efforts et souligner son engagement dans la transition énergétique et écologique. Il est nécessaire d’impliquer, en même temps, les donneurs d’ordre (chargeurs et commissionnaires) et leurs prestataires de transport que sont les transporteurs, afin qu’ils puissent agir individuellement sur leurs propres leviers, mais aussi collectivement dans le cadre d’actions collaboratives.

Le programme EVE est une des réponses proposées à la profession afin de mettre en œuvre, sur la période 2018-2020, la sensibilisation, la formation et l’accompagnement de l’ensemble des acteurs de la chaîne transport et logistique dans la transition énergétique et écologique, et contribuer ainsi à atteindre les objectifs ambitieux de la stratégie nationale bas carbone de la France. La convention cadre, portant le programme a été signée le 10 octobre 2018 par les partenaires suivants :

Ministères 

– Ministère de la Transition écologique et solidaire
– Ministère des Transports

Porteur pilote

– Coordination et gestion
– Orientations stratégiques, techniques et méthodologiques
– Communication
– Accompagnement technique des entreprises
– Formations
– Etudes
– Outils informatiques

Porteurs associés

– Promotion, sensibilisation et information des entreprises

Financeur

– Total Marketing France

 

Le programme regroupe trois principaux dispositifs qui touchent l’ensemble des acteurs :

  • Objectif CO2 : transport de voyageurs et de marchandises,
  • EVCOM : les commissionnaires,
  • FRET21 : les chargeurs.

 

Pour chaque dispositif le principe est le suivant :

  • Évaluer la situation de référence en matière de consommation d’énergie et d’émissions de GES au moyen d’un diagnostic complet,
  • Identifier et mettre en œuvre un plan d’actions personnalisé,
  • Se fixer un objectif global de réduction des émissions de GES sur une durée de trois ans,
  • Se donner les moyens de suivre la mise en œuvre du plan d’actions et d’atteindre les objectifs.

 

L’évaluation de l’efficacité des démarches des acteurs de la chaîne logistique promue par le programme EVE repose sur la fiabilité des données environnementales fournies par les entreprises participantes.

En parallèle des travaux sur les engagements volontaires, le Programme a pour objet la construction, en collaboration avec l’ensemble des parties prenantes, d’une plateforme d’échanges de données environnementales ayant pour objectif de permettre aux transporteurs d’informer leurs donneurs d’ordre sur l’impact environnemental de leurs transports.

 

Au-delà des objectifs principaux énoncés précédemment, le programme EVE porte essentiellement les missions suivantes :

  • L’animation des dispositifs d’engagements volontaires,
  • La sensibilisation, la formation et l’accompagnement des acteurs professionnels aux méthodes et outils,
  • L’apport aux acteurs d’une solution technique pour le management des données environnementales (essentiellement énergie et GES), adaptée à leurs besoins,
  • La sensibilisation et la formation à l’utilisation de la plateforme d’échanges de données environnementales (PFE-DET),
  • Le développement d’outils communs et transversaux.

 

Le but étant d’améliorer la fiabilité des données environnementales gérées par les acteurs et permettre d’intégrer les enjeux environnementaux dans leur activité et dans les relations qu’ils entretiennent avec leurs parties prenantes (fournisseurs et clients).

La collaboration de l’ensemble des acteurs de la chaîne logistique et du transport de voyageurs assurera le succès des dispositifs portés par le programme EVE. Ensemble, travaillons pour un transport routier plus vert !

 

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF