Aide d’urgence aux entreprises de déménagement, frais de déplacement, Mobilic : retrouvez toutes les actualités du déménagement dans le nouveau numéro de l’Info Dém.

Edito :

Aide d’urgence aux entreprises de déménagement.
Depuis le 6 Avril 2022, l’Agence de Services et de Paiement (ASP), opérateur spécialisé de l’État, met enfin en œuvre le dispositif d’aide d’urgence allant de 300 € à 1300 € par véhicule et pour lequel l’OTRE s’était mobilisée mi-mars.


Bien entendu, les véhicules de déménagement sont totalement concernés, l’OTRE ayant en effet agi pour qu’ils y soient bien intégrés en tant que transporteurs de marchandises, mais également pour que les VUL et les véhicules de moins de 7,5 tonnes (qui ne bénéficient pas de la récupération de TICPE par ailleurs), y soient également intégrés.

Vous retrouverez toutes les infos sur cette aide d’urgence et ses modalités de versement sur le site dédié et sur le site de l’OTRE.


Certains esprits chagrins diront toujours que cette aide est insuffisante, qu’elle ne répond pas suffisamment à la crise de la profession, qu’elle ne règle pas les problèmes au fond. Certes, il ne s’agit que d’une réponse d’urgence à la brusque augmentation des carburants du mois de mars.


Mais face à cette explosion des coûts du carburants, les entreprises de déménagement ne sont pas pour autant les plus à plaindre, car cette prime forfaitaire par véhicule avantage ceux qui font peu de kilomètres par rapport aux gros rouleurs, et donc ainsi les déménageurs.


Les indices de répercussion gazole TRM ne sont en effet pas adaptés au déménagement qui ont des véhicules réalisant 38 000 KM par an en moyenne, contre souvent plus de 100 000 en transport de marchandises.

L’étude CNR déménagement, à laquelle l’OTRE contribue depuis des années et disponible sur le site du CNR, indique bien que dans sa dernière mise à jour, la part gazole n’était que de 10,3% en moyenne du coût de revient, compte tenu de la part prépondérante de la main d’œuvre et du faible
kilométrage moyen.


Mais aujourd’hui, non seulement la part relative des carburants s’est fortement accrue, mais le problème est devenu pas tant son coût que son absence de répercussion possible …Lire la suite de l’édito

Consulter le dernier numéro de l‘Info Dem

Découvrir la Charte d’engagement

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF