Guide OTRE-CSD de lutte et de prévention contre le Covid-19 dans le secteur du Déménagement

 

Mise en garde : Ce guide travaillé avec les Organisations Syndicales, est en cours de validation par le Ministère du Travail. Dans un souci de vous préparer au mieux pour la reprise du 11 mai, nous vous en livrons une version paritaire.

 

La crise sanitaire liée à l’apparition du Covid-19 est sans précédent. Les mesures prises par le Gouvernement doivent permettent de limiter la propagation du virus, tout en maintenant l’activité économique du pays avec toutes les précautions nécessaires pour la santé et la sécurité des salariés, quel que soit leur domaine d’activité, mais aussi pour celle des clients et de toutes les personnes rencontrées lors de l’opération de déménagement.

Par un courrier daté du 1er avril, les ministères chargés des Transports et de la Ville ont rappelé que concernant les déménagements effectués par les particuliers, jusqu’au 11 mai 2020, seuls les déménagements ne pouvant pas être reportés pouvaient être autorisés. Ils ont en outre précisé que, jusqu’à cette date, pour les déménagements requérant l’intervention de professionnels, ces déménagements sont réservés exclusivement aux cas exceptionnels tels que les urgences sanitaires, sociales ou de péril dont peuvent faire partie les déménagements des forces de sécurité, les déménagements indispensables  d’entreprises ou les déménagements rendus nécessaires dans le cadre de l’organisation des soins pour faire face à l’épidémie… Dans le même courrier, les ministres demandaient à la profession d’établir un guide de bonnes pratiques, selon les différentes situations qui peuvent se rencontrer dans le déménagement, guide qui permettra de préparer la sortie du confinement  et de répondre dans les meilleures conditions à la reprise de la demande.

L’intervention de déménageurs professionnels sur les déménagements présente des difficultés particulières pour assurer la protection des salariés, compte-tenu des spécificités de l’activité :

→ forte proximité entre les salariés lors de leurs interventions qui rend souvent très difficile le respect des gestes barrières et les mesures de distanciation sociale, notamment lors de la manutention et du transport d’objets lourds ou volumineux,
→ forte activité physique qui rend difficile le port d’équipement de protection sur la durée,
→ manipulation des effets personnels des clients potentiellement contaminés.

Les entreprises de déménagement se doivent donc de mettre en œuvre toutes les mesures qui permettent de protéger la santé et la sécurité de leurs salariés et de leurs clients, tout en assurant leur mission avec les risques identifiés.

 

Consultez le guide des bonnes pratiques

 

Fichier PDF

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF