L’OTRE  a été destinataire de la part du Bureau d’enquêtes sur les accidents de transports terrestres (BEA-TT) d’un rapport concluant l’enquête ouverte, suite à la collision d’un train de voyageurs et un ensemble routier surbaissé à Nangis, en Seine & Marne, le 21 avril 2015. Cette collision a fait 37 blessés.

 

La circonstance de cet accident est le blocage du convoi exceptionnel routier surbaissé sur un passage à niveau.

 

L’enquête diligentée dans le cadre des dispositions du Code du transport a mis en lumière plusieurs facteurs qui ont pu causer cet accident. S’agissant spécifiquement de l’implication du transporteur, le rapport met notamment en lumière que :

– Le comportement du conducteur qui n’a pas respecté les interdictions locales de circulation ;

– Le manque de maîtrise par le conducteur du convoi exceptionnel du fonctionnement de la semi-remorque qu’il tractait le jour de l’accident, qui ne lui a pas permis d’en rehausser la garde au sol.

 

Au terme de cette enquête, le BEA-TT formule trois recommandations. La troisième d’entre elles demande expressément à l’OTRE d’appeler l’attention des transporteurs sur la nécessité de garantir la bonne maîtrise par leurs conducteurs des nouveaux matériels qu’ils utilisent.

 

L’OTRE remercie en conséquence l’ensemble des transporteurs de bien vouloir porter une attention particulière à cette recommandation.

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF