Le secrétaire général de l’OTRE est intervenu au Journal Télévisé de TF1 du 19 août pour rappeler la ferme opposition des transporteurs routiers à contribuer davantage au financement des infrastructures.

L’OTRE rappelle chaque fois que nécessaire que tous les usagers de la route s’acquittent déjà de 39 milliards d’euros (hors TVA et péages autoroutiers) de taxes, redevances ou prélèvements diverses (dont 7 milliards pour les seuls poids lourds) pour l’entretien des infrastructures routières non concédés. Or ce sont seulement 13,3 milliards qui sont investis dans l’entretien des routes.

Ou sont passés les 26 milliards de différence, recettes normalement affectées aux infrastructures routières, notamment les ponts et les ouvrages d’art ?  A multiplier les radars sur les routes ? La sécurité routière passe aussi par des routes en bon état.

Avant de parler de recettes supplémentaires, l’OTRE réaffirme une nouvelle fois que le cœur du problème réside dans l’affectation des recettes déjà perçues et leur réelle utilisation dans l’entretien des infrastructures routières. 

Pour réécouter le JT du 19 août 2018, merci de cliquer ICI

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF