Suite à la publication par l’Arafer de son rapport annuel sur le marché du transport par autocar, le 11 juillet 2017, l’autorité indique que les autocars MACRON ont poursuivi leur développement avec une croissance soutenue en 2016 (+51 % de liaisons, +32 % de villes desservies).

 

Sur un total de 6 millions de déplacements comptabilisés, près de 1 million « n’auraient pas été effectués sans cette nouvelle offre de mobilité », d’après les enquêtes du régulateur. L’Arafer précise que les 5 millions restants ont été effectués au détriment de la voiture (53 %) et du train (45 %), mais principalement du TGV.
Au cours de l’année 2016, les acteurs du marché du transport routier librement organisé ont également continué à étoffer leur offre commerciale (+51 % de liaisons commercialisées et +32 % de villes
desservies). Ce qui correspond à 985 liaisons commercialisées fin 2016, contre 653 fin 2015, et 180 villes desservies fin 2016 contre 136 fin 2015.

 

Concernant les liaisons régulées de moins de 100 km, sujet considéré comme délicat et source de conflit avec les TER à l’ouverture des lignes d’autocars MACRON, le bilan du régulateur est que « la concurrence [avec les services conventionnés] est en réalité extrêmement limitée », a résumé Bernard ROMAN, président de l’Arafer, le 11 juillet.

 

Retrouvez toutes les informations du bilan annuel de l’Arafer (14Mo) par ici : Arafer – Rapport annuel sur les autocars MACRON sur l’exercice 2016

 

Téléchargez l'article en PDF : Download PDF